Archives par étiquette : exposition

QUAND LE ROUGE PASSE À TABLE.

On peut découvrir, à l’occasion de l’exposition Rouge au Grand Palais, la collection AXO.
Quatre assiettes géométriques d’un magnifique rouge et d’un noir profond. Une abstraction
et une coloration en parfaite adéquation avec l’exposition sur l’art et la société socialiste.
On découvre tout au long du parcours quelques quatre cents oeuvres, issues de tous
les domaines visuels (peinture, sculpture, architecture, photographie, cinéma, design…)
entre mille neuf cent dix-sept avec la révolution d’Octobre et mille neuf cent cinquante-trois
à la mort de Staline. Comment de belles convictions, d’aspirations humaines se transforment
en une doctrine esthétique.
Histoire, tensions, élans et revirements.
Collection AXO. Création Non Sans Raison. Porcelaine de Limoges.
Assiette de présentation, assiette à dîner et assiette à dessert ainsi qu’une assiette à pain
et des timbales.
En vente à la Boutique du Grand Palais durant tout le temps de l’exposition.
www.boutiquesdemusees.fr
Exposition Rouge. Art et Utopie au pays des Soviets. Grand Palais. Paris.
Jusqu’au 1er juillet 2019.
www.grandpalais.fr

OCÉANIE SUR SEINE.

À découvrir, à la fin de l’exposition Océanie du Musée du quai Branly, l’étonnante installation
– vidéo de l’artiste néo-zélandaise Lisa Reihana. Elle ré-interprète un papier peint
panoramique créé en 1806 par le peintre français Jean-Gabriel Charvet pour l’Exposition
des produits de l’industrie française. Au dix-neuvième siècle, le papier peint panoramique
était un objet de décoration intérieure où l’Homme stéréotypé était dépeint en harmonie
avec une nature naïvement exprimée. La faune et la flore locales étaient le prétexte
de développer un végétal maitrisé, détaillé, exubérant sur les murs des salons et salles à
manger. La bourgeoisie aimait ces larges scènes arrangées, d’un exotisme fantasmé,
inspirées des récits d’explorateurs, de capitaines et d’aventuriers qui faisaient rêver sur
fond de colonialisme. En 2017, l’artiste Lisa Reihana a donné vie aux scènes indigènes,
peintes par Jean-Gabriel Charvet, pour mettre en action son regard critique sur les
rencontres complexes et toxiques entre l’Occident et l’Océanie durant cette période.
Panoramique exotique et numérique sur fond décoratif.
Installation In Pursuit of Venus / infected / 2015 – 2017. Lisa Reihana.
Vidéo. 64 minutes. Nouvelle – Zélande.
Papier peint panoramique intitulé Les sauvages de la mer Pacifique.
Création Jean-Gabriel Charvet. 1806. Dix mètres de long sur deux mètres de haut.
D’après les récits de voyage de James Cook.
Exposition Océanie. Musée du Quai Branly Jacques Chirac.
Jusqu’au 7 juillet 2019.
www.quaibranly.fr
Copyright, image courtesy of the artist and ARTPROJECTS.

 

C’EST LE PRINTEMPS À LA PORTE DE VERSAILLES.

Nouvelle édition du salon Aiguille en Fête à la Porte de Versailles
avec pour inspiration : Couleurs Végétales. Un prétexte pour voir le travail
d’artistes textiles qui travaillent la broderie, la couture, le tricot, le crochet,
la teinture… au coeur de stands de merceries, de boutiques, d’éditeurs
et de grandes marques environnantes. Ça sent bon la nature.
Un rendez-vous annuel pour passionnés de loisirs textiles avec savoir-faire,
patrimoine et expressions contemporaines.
Salon Aiguille en Fête / Créations & Savoir-Faire.
Porte de Versailles Hall 7.1 – Paris.
7 – 10 mars 2019.
aiguille-en-fete.com

NOUVEAU LIEU POUR LE DESIGN FAIR PARIS.

Le nouveau rendez-vous du Design Fair Paris dans un nouvel espace.
C’est à Paris et c’est à l’Espace Champerret. On y retrouvera le parcours
des exposants présentant des pièces de design d’après-guerre et on y
découvrira l’exposition Prisunic, la marque française mythique des années
soixante. L’occasion de voir une centaine d’affiches collectionnées depuis
des années par le libraire Michael Seksik ainsi que du mobilier prêté par
XXO. Une valorisation des pièces du design du vingtième siècle et la mise
en avant de créateurs et d’éditeurs historiques dans un même évènement.
Modern & Vintage.
Salon DESIGN FAIR PARIS by Les Puces du Design.
39ème édition.
22 – 25 novembre 2018.
Exposition Prisunic : Le beau au prix du laid.
Espace Champerret.
6, rue Jean Oestreicher. 75017 Paris.
www.designfairparis.comCollection Librairie Michael Seksik.

VILLE ET CAMPAGNE SE RENCONTRENT AU PAVILLON DE L’ARSENAL.

À l’occasion d’une exposition, au Pavillon de l’Arsenal, sur les liens entre la ville, la nature
et l’agriculture, un marché paysan s’installera au coeur de sa grande halle durant trois
samedis en novembre et décembre, en partenariat avec la Ruche qui dit Oui! et Miimosa
(leader du financement participatif au service de l’agriculture et de l’alimentaire).
Un rassemblement de maraîchers, de fromagers, de bouchers, de poissonniers, de
boulangers, d’apiculteurs franciliens à la production bio ou en culture raisonnée. Une
possibilité de réfléchir sur un nouvel urbanisme agricole tout en rencontrant des acteurs
agricoles franciliens. Un marché dans une exposition, tout naturellement.
Partage et découverte.
Marché paysan du Pavillon.
Les samedis 10 novembre, 1er & 15 décembre 2018.
11h à 15h. Pavillon de l’Arsenal. Paris.
Exposition Capital agricole.
Chantiers pour une ville cultivée.
Pavillon de l’Arsenal.
21 bd Morland. Paris. 75004.
Jusqu’au 27 janvier 2019.
www.pavillon-arsenal.comVisuel Sylvain Gouraud et dessins Yann Kebbi.

VENISE FESTIVE.

Un voyage tout au long du Grand Canal sur une nappe aux finitions raffinées.
Entre palais et gondoles à Venise. Du linge de maison, fabriqué et traité dans
les Vosges, pour imaginer une belle table de fête. Préparer porcelaine, verrerie et
orfèvrerie ainsi que végétaux, fleurs et fruits. Tout doit être prêt pour recréer
à sa guise, la magie de Venise au dix-huitième siècle. Ne pas oublier les bougies.
Tradition et qualité.
Nappe Veneziano. Damassé 100% coton. Traitement exclusif anti tache durable.
Coloris gris. 180 cm x 250 cm. Fabriquée en France.
www.garnier-thiebaut.fr
En vente à la boutique du Grand Palais durant l’exposition Éblouissante Venise!
jusqu’au 21 janvier 2019.
boutiquesdemusees.fr

COLORATION ET POÉSIE.

Joan Miró a peint trois toiles intitulées Bleu, dans les années soixante, à Palma de Majorque.
On peut les admirer dans la rétrospective qui lui est consacrée au Grand Palais.
 À cette occasion, Tissage Moutet a fabriqué un nouveau torchon pour la
réunion des musées nationaux, d’après l’une des trois toiles Bleu.
De la couleurs pour les jours gris.
Triptyque Bleu I, Bleu II, Bleu III. Huile sur toile.
Exposition-rétrospective Miró. Grand Palais, Galeries nationales. Paris.
3 octobre 2018 – 4 février 2019.
Torchon 100% coton. Tissage Moutet. Label Entreprise du Patrimoine Vivant.
Boutique du Grand Palais.
boutiquesdemusees.fr
www.tissage-moutet.com

Exposition HISTOIRE DES FORMES DE DEMAIN Cité du Design de Saint-Etienne.

Capture d’écran 2013-10-20 à 15.29.49

Après avoir visité l’exposition «HOMEWORK» à la Cité du design de Saint-Etienne, il faut absolument prendre le temps de visiter l’exposition «Histoire des formes de demain» située en face dans le grand hall d’entrée de la cité. Vous pourrez faire une pause au café- restaurant la platine pour garder énergie et curiosité.
On peut voir et revoir une sélection de 213 pièces de la collection de design du Musée d’art moderne de Saint-Etienne Métropole.
Cette collection a été constituée dès 1987, au moment de l’ouverture du musée et s’est enrichie depuis pour former une des plus importantes collections publiques de design en France. La scénographie très réussie de l’exposition permet de se promener d’un mouvement à un autre de façon chronologique ou aléatoire ce qui permet d’être libre de choisir son chemin.
A travers quatorze mouvements et une cinquantaine de créateurs l’histoire des formes de demain démarre avec les frères Thonet et la révolution industrielle pour s’arrêter à Matali Crasset en 2000. Vaste programme.
Cette exposition temporaire s’inscrit dans une démarche de sensibilisation du public au design par la Cité qui regroupe la Cité du design et l’école supérieure d’art et de design de Saint-Etienne (ESADSE) sur un même site: l’ancienne manufacture d’Armes de saint-Etienne. Par ailleurs la Biennale Internationale Design vient renforcer ce désir de découverte et de partage du design sur le territoire stéphanois.
www.citedudesign.com