Archives mensuelles : avril 2019

QUI DE L’ŒUF OU DE LA POULE ?

En 2017, des étudiants de l’école Boulle et leurs professeurs avaient pu découvrir,
tester les qualités extraordinaires de la matière du chocolat avec les pâtissiers-
chocolatiers de l’école Valrhona qui en retour, avaient pu partager la créativité et le
savoir-faire de l’école Boulle. Cette année, cinq étudiants, jeunes diplômés de l’école
ont pu renouveler cette collaboration autour du thème de Pâques. L’école Boulle a
pour vocation de former des professionnels aux métiers d’art et au design de l’ameublement
ainsi qu’aux métiers complémentaires comme la ciselure, la gravure…
L’école Valrhona et sa trentaine de chefs – formateurs accompagnent les professionnels du
chocolat dans leur innovation et création lors de stages de formation pour les chocolatiers,
les pâtissiers, les boulangers et les glaciers. Ces deux écoles ont donc une fois de plus
croisé leurs expertises à travers cinq projets pensés et réalisés autour du chocolat de Pâques. Sarah Nicolle (école Boulle) et Baptiste Blanc (école Valrhona) ont tourné autour du paradoxe
de l’œuf et de la poule. Qui de l’œuf ou de la poule est apparu en premier? Sarah Nicolle a imaginé un zootrope permettant de donner l’illusion de mouvement sans fin entre l’œuf et la
poule. Elle a créé et sculpté un prototype – poule en acier Corten puis, avec Baptiste Blanc,
elle a mis au point des moules pour obtenir de petites poules graphiques en chocolat ainsi que des œufs. La ronde pouvait commencer : l’œuf ou la poule ou son contraire…
Une collaboration créative et technique qui a permis d’offrir une proposition ludique pour une Pâques gourmande.
Échanges, recherches et passion.
Les cinq projets : Origines. Qui de l’œuf ou de la poule ?  Coco – Choco. Résurrection. Ovoini – Éclo
www.ecole-boulle.org
www.valrhona.fr
visuels Ginko et Isabelle Hintzy

GÉOMÉTRIE VARIABLE SUR PORCELAINE.

Vu des rythmes et des couleurs sur des assiettes et des pièces de forme, inspirées
de l’architecture moderne d’Oscar Niemeyer au Brésil.
Graphisme et dynamisme.
Collection OSCAR. Création Joy de L’Hermitte. Assiettes, saladier haut et verseuse.
Une douzaine de pièces différentes. Porcelaine de Limoges.
www.bernardaud.com

POINTILLISME ITALIEN SUR CARREAU DE TERRE CUITE.

Des minuscules coups de pinceaux colorés, donnés par le célèbre architecte, designer italien Alessandro Mendini sur dix-huit carreaux de faïence différents. Un beau jeu de points de
couleurs, traité de manière libre et ludique.
Coloré et joyeux.
1 – 2 Carreaux DOT 7 et DOT 8. Coloris Rosso. Huit coloris différents.
3 – 4 Carreaux DOT 4 et DOT 3.
Collection Puntini. Carreaux de terre cuite émaillée. Création Alessandro Mendini
pour Ceramica Francesco de Maio. 20 x 20 cm.
www.carrement-victoire.com

QUAND LE ROUGE PASSE À TABLE.

On peut découvrir, à l’occasion de l’exposition Rouge au Grand Palais, la collection AXO.
Quatre assiettes géométriques d’un magnifique rouge et d’un noir profond. Une abstraction
et une coloration en parfaite adéquation avec l’exposition sur l’art et la société socialiste.
On découvre tout au long du parcours quelques quatre cents oeuvres, issues de tous
les domaines visuels (peinture, sculpture, architecture, photographie, cinéma, design…)
entre mille neuf cent dix-sept avec la révolution d’Octobre et mille neuf cent cinquante-trois
à la mort de Staline. Comment de belles convictions, d’aspirations humaines se transforment
en une doctrine esthétique.
Histoire, tensions, élans et revirements.
Collection AXO. Création Non Sans Raison. Porcelaine de Limoges.
Assiette de présentation, assiette à dîner et assiette à dessert ainsi qu’une assiette à pain
et des timbales.
En vente à la Boutique du Grand Palais durant tout le temps de l’exposition.
www.boutiquesdemusees.fr
Exposition Rouge. Art et Utopie au pays des Soviets. Grand Palais. Paris.
Jusqu’au 1er juillet 2019.
www.grandpalais.fr

LES 35 PRINTEMPS DE SAINT-JEAN DE BEAUREGARD.

Un bel anniversaire horticole sous le signe du partage et de l’amour des plantes.
Cette nouvelle édition printanière accueille Patrick Blanc avec bonheur et honneur.
Un parrain vert à l’écoute des plantes. Le lieu de rencontre de ce week-end est l’un
des plus grands rendez-vous d’horticulture de France. Une belle occasion de profiter
de la nature, d’aller à la rencontre de pépiniéristes passionnés et de découvrir ainsi de
nombreux végétaux nouveaux, d’assister à des conférences et à des démonstrations
dans un cadre historique magnifique.
Diversité et qualité pour amateurs de plantes.
Fête des plantes de Saint-Jean de Beauregard.
Printemps 2019.
12, 13 et 14 avril 2019.
Trente minutes au sud de Paris. Voiture – RER B.
www.chateaudesaintjeandebeauregard.com

UN POISSON NOMMÉ AVRIL.

Un poisson peint à la main sur zellige, des poissons imprimés sur tôle, un poisson en bois
ou imprimé sur métal ou bien encore nageant sur du coton. La liste n’est  pas exhaustive
et tout est bon dans le poisson. En ce premier jour d’avril, retrouvons ce motif graphique
dans la toute la maison.
Formes et mouvements en début de printemps.
1 – Carreau de zellige Poisson. Peint à la main, au platine véritable sur fond noir,
par Agnès Emery. Chaque modèle est unique. Carreau 10 x 10 cm.
www.emeryetcie.com
2 – Coffret et six assiettes assorties Jules Verne. Un monde fantastique édité par Aude Clément,
créatrice de la maison Au Bain Marie. Illustration du savoir-faire français du XIXème siècle.
aubainmarie.fr
3 – Planche à découper en bois Fish.
www.bouchara.com
4 – Plats rectangulaires en couleurs. Plats à poisson en métal. Vert et rose.
www.imbarro.nl
5 – Coussin rectangulaire Fish. 100% coton. 40 x 60 cm. Home Autour du Monde / Bensimon.
www.bensimon.com