Archives de catégorie : inspirations

VILLE ET CAMPAGNE SE RENCONTRENT AU PAVILLON DE L’ARSENAL.

À l’occasion d’une exposition, au Pavillon de l’Arsenal, sur les liens entre la ville, la nature
et l’agriculture, un marché paysan s’installera au coeur de sa grande halle durant trois
samedis en novembre et décembre, en partenariat avec la Ruche qui dit Oui! et Miimosa
(leader du financement participatif au service de l’agriculture et de l’alimentaire).
Un rassemblement de maraîchers, de fromagers, de bouchers, de poissonniers, de
boulangers, d’apiculteurs franciliens à la production bio ou en culture raisonnée. Une
possibilité de réfléchir sur un nouvel urbanisme agricole tout en rencontrant des acteurs
agricoles franciliens. Un marché dans une exposition, tout naturellement.
Partage et découverte.
Marché paysan du Pavillon.
Les samedis 10 novembre, 1er & 15 décembre 2018.
11h à 15h. Pavillon de l’Arsenal. Paris.
Exposition Capital agricole.
Chantiers pour une ville cultivée.
Pavillon de l’Arsenal.
21 bd Morland. Paris. 75004.
Jusqu’au 27 janvier 2019.
www.pavillon-arsenal.comVisuel Sylvain Gouraud et dessins Yann Kebbi.

VENISE FESTIVE.

Un voyage tout au long du Grand Canal sur une nappe aux finitions raffinées.
Entre palais et gondoles à Venise. Du linge de maison, fabriqué et traité dans
les Vosges, pour imaginer une belle table de fête. Préparer porcelaine, verrerie et
orfèvrerie ainsi que végétaux, fleurs et fruits. Tout doit être prêt pour recréer
à sa guise, la magie de Venise au dix-huitième siècle. Ne pas oublier les bougies.
Tradition et qualité.
Nappe Veneziano. Damassé 100% coton. Traitement exclusif anti tache durable.
Coloris gris. 180 cm x 250 cm. Fabriquée en France.
www.garnier-thiebaut.fr
En vente à la boutique du Grand Palais durant l’exposition Éblouissante Venise!
jusqu’au 21 janvier 2019.
boutiquesdemusees.fr

L’OEIL DÉCO.

Vu un œil graphique se baladant sur un set de table, un vase aux émaux cloisonnés
sur faïence, un vide-poche, une bougie parfumée, un coussin en soie, une déco. murale,
une broche en perles, une boîte de cinquante allumettes et sur des carreaux de ciment.
Une belle occasion d’avoir le bon œil partout dans la maison.
C’est drôle et graphique.
1 – 4 – 8 – podevache.com
2 – www.emauxdelongwy.com
3 – 6 – www.bensimon.com
5 – www.lemondesauvage.com
7 – www.celeste-mogador.com
9 – www.emeryetcie.com

L’ART DE CHOISIR SES PLANTES EN AUTOMNE.

Dans un domaine majestueux dédié aux plantes le temps d’un week-end, on peut
découvrir et acheter de nouvelles plantes et se faire conseiller par des professionnels.
C’est à Chantilly avec son Parc, son Château, ses Grandes Écuries…
Une journée à passer avec des pépiniéristes passionnés, des exposants, de matériels
et d’objets de jardin, compétents. Sans oublier pour les gourmands, la chance de pouvoir
toujours ou enfin déguster, la fameuse crème Chantilly…
De dix heures à dix-huit heures, entrons dans le monde merveilleux du jardin.
Rendez-vous des jardiniers.
Huitième édition des Journées des Plantes de Chantilly. Session d’Automne.
Domaine de Chantilly.
19 – 21 octobre 2018.
www.domainedechantilly.com
visuels, Jean-Pierre Delagarde et Pascaline Noack.

CINQ BOUGIES À SOUFFLER. ENSEMBLE.

Encore un nouvel anniversaire pour 359degres-leblog. Cinq ans aujourd’hui. Cinq belles années
à voguer sur le net au gré du vent, tel le poisson symbolique japonais Koinobori remontant à contre-courant les rivières et les cascades. Un réel plaisir à relayer sur 359degres-leblog, les nombreuses découvertes, les idées passionnantes dans le monde de la décoration, la
cuisine et la nature et qui s’envolent régulièrement ou presque dans mes posts multiples et variés. Une bonne façon de vivre dans l’air du temps avec gourmandise. Alors, on souffle ensemble les cinq bougies, on partage le gâteau d’anniversaire, on le déguste tranquillement, on boit quelques bulles, on rit, beaucoup même, et on repart vers de nouvelles aventures avec des couleurs, des formes, des matières et beaucoup de savoir-faire. Ca vole, ça virevolte et ça finit par se poser en images et en mots sur 359degres-leblog.fr
Curiosité et légèreté. Toujours.
www.facebook.com/359degresleblog
www.instagram.com/isabellehintzy/

visuel et vidéo, Patrice Jean-Baptiste.

L’ÉLOGE DU BEAU ET DE L’UTILE CHEZ MUJI.

Une exposition-vente de contenants d’art destinés à recevoir la nourriture. L’exposition Utsuwa présente au flagship Muji – Paris, sept artisans japonais de grande renommée, en partenariat avec la galerie parisienne 1to7. L’occasion de découvrir le travail de quatre jeunes céramistes contemporains japonais ainsi que celui d’un artiste verrier, d’un artisan du bois et enfin celui d’une artiste travaillant le métal.
1 et 2 – poteries, Akihiro Nikaido. 3 – céramique, Ryuichi Haga. 4 – poterie, Yukari Hirotani.
5 – poterie, Takayuki Watanabe.
Savoir-faire et art au quotidien.
Utsuwa, exposition-vente d’artisanat contemporain japonais. Flagship Muji. Forum des Halles.
En partenariat avec la galerie 1to7. Paris.
11 octobre – 21 octobre 2018.

COLORATION ET POÉSIE.

Joan Miró a peint trois toiles intitulées Bleu, dans les années soixante, à Palma de Majorque.
On peut les admirer dans la rétrospective qui lui est consacrée au Grand Palais.
 À cette occasion, Tissage Moutet a fabriqué un nouveau torchon pour la
réunion des musées nationaux, d’après l’une des trois toiles Bleu.
De la couleurs pour les jours gris.
Triptyque Bleu I, Bleu II, Bleu III. Huile sur toile.
Exposition-rétrospective Miró. Grand Palais, Galeries nationales. Paris.
3 octobre 2018 – 4 février 2019.
Torchon 100% coton. Tissage Moutet. Label Entreprise du Patrimoine Vivant.
Boutique du Grand Palais.
boutiquesdemusees.fr
www.tissage-moutet.com

UNE SCULPTURE BIEN ÉTOFFÉE.

Anaïs Gonnachon est une jeune tapissière décoratrice qui termine sa
formation de cinq années d’études chez Les Compagnons du Devoir.
Elle a dessiné, modélisé et imprimé en 3D une maquette de paroi modulable
contemporaine inspirée des carreaux de céramique Azulejos. Elle a testé
également des pliages de matières adaptées à la mise en oeuvre de son projet.
Elle a recherché enfin, des tissus capables de répondre techniquement et
esthétiquement à son installation. Elle croise alors sur son chemin Créations Métaphores
et ses flanelles de laine innovantes Virevolte. La Maison croit à ce projet audacieux,
mariant tradition et innovation, elle qui défend depuis toujours savoir-faire et modernité.
Elle a donc accompagné tout naturellement la jeune femme dans sa réalisation
et elle expose à présent l’oeuvre textile dans son showroom parisien.
Passion, persévérance et transmission.
Exposition de la Paroi textile Azulejos. Création Anaïs Gonnachon.
Jusqu’au 31 octobre 2018.
Showroom Créations Métaphores.
5, rue de Fürstenberg. 75006 Paris
www.creations-metaphores.com

DES MOTS, DES PAROLES ET DU THÉ À KAMAKURA.

Découverte d’un nouveau livre aux Éditions Philippe Picquier.
Un roman où l’on sert, au fil des quatre saisons, du thé vert,
un Kyô-bancha fabriqué à Uji – Préfecture de Kyoto, du thé au Yuzu
ou un thé vert raffiné, le Gyokuro. L’eau chauffe en permanence dans
la bouilloire en fonte sur un vieux poêle rond à mazout d’une papeterie
de Kamakura. La ville est en bord de mer au sud de Tokyo. L’endroit vit grâce
au talent d’une jeune femme, écrivain public. Elle donne vie aux missives
par un juste choix des mots, de la calligraphie, du papier, d’une enveloppe ou
d’un timbre. Elle partage avec ses clients et voisins des moments de bonheur
tout simples. La vie est rythmée par des gestes quotidiens, des repas, des fêtes,
des souvenirs, des rencontres durant le cycle d’une année. Ces petites touches
journalières sont remplies de rire, de tendresse, de tristesse autour d’une tasse
de thé avec des clients et voisines et de petits repas pris ça et là dans la ville.
L’art d’un quotidien.
« Manger amer au printemps, vinaigré l’été, piquant l’automne et gras l’hiver ».
Roman, La Papeterie Tsubaki. Ogawa Ito. Traduction, Myriam Dartois-Ako.
www.editions-picquier.com

ENTREZ DANS LA MAISON DE COMMERCE.

Un lieu où tout est possible, c’est le souhait, le but de Raphaël Palti, Pauline Lévêque
et Miquel Matas i Ferrer qui explorent depuis plus d’un an des territoires hors des sentiers
battus et vont à la rencontre des fabricants, artisans en France et en Europe. Ils prennent
le temps d’observer les savoir-faire et comprendre les histoires, les difficultés, l’engagement
des uns et des autres dans un monde actuel peu reconnaissant du travail manuel.
En regardant leur site, on comprend vite la démarche de cette nouvelle Maison. Remonter aux sources. Une belle aventure, que l’on découvre avec grand intérêt à travers les images et le texte des trois compères qui veulent témoigner d’une histoire européenne faite d’échanges commerciaux et d’influences et qui doit perdurer en s’adaptant à la réalité. Une collection d’objets, de meubles simples et donc intemporels s’est construite au fil des rencontres et continuera à évoluer lors des voyages à venir. En plus de sa vente en magasin, La Maison de Commerce veut répondre à des demandes sur mesure, tout en restant à une échelle raisonnable.
La Maison de Commerce est également en coédition avec l’atelier Veneer pour la fabrication,
dans une scierie aveyronnaise, de tréteaux en frêne ou peuplier. Autre exemple, des carreaux en céramique peuvent être mis en oeuvre, par un artisan hongrois qui les fabrique, pour une cheminée sur mesure. Une démarche décidément singulière
La Maison de Commerce. 2, rue de Luynes. 75007 Paris. 45 fabricants représentés.
lamaisondecommerce.com