Archives par étiquette : centexemplaires

L’ART SUR PORCELAINE.

Livre Parler seul. Poèmes de Tristan Tzara. Illustrations de Joan Miró.
Joan Punyet Miró avec Frédéric et Michel Bernardaud. Recherches et mise au point.
L’histoire débute par une rencontre entre les descendants du peintre catalan Joan Miró
et la Maison Bernardaud. Joan Punyet Miró et Lola Fernández Jiménez, petit-fils et
arrière-petite fille du peintre gèrent les droits des œuvres de l’artiste à travers la Successió
Miró. Ils connaissaient la traduction respectueuse, exigeante sur porcelaine de table de la
Maison Bernardaud, des créations de Van Dongen puis de Chagall et plus récemment encore
de six mobiles de Calder. L’important était alors de trouver des documents originaux adaptables sans faille sur la centaine de pièces d’un service de table. Après des recherches dans les archives de la Successió Miró, les soixante-douze lithographies de Miró illustrant le livre de Tristan Tzara Parler seul sont apparues d’une manière évidente comme la trame idéale pour mener à bien ce projet d’exception. Le geste du peintre a été traduit fidèlement. Le coup de pinceau est bien dans l’assiette, le plat ou la tasse. Ses couleurs rouge, bleu, vert et jaune sont posées avec autant de légèreté et de poésie que dans ses peintures. Les textures de la gouache, de l’aquarelle et de l’encre de chine semblent fraîchement déposées sur la porcelaine par Miró lui-même. Cette abstraction ludique s’installe à table par touches joyeuses avec du savoir-faire et de l’exigence.
Volumes, textures et couleurs vives en toute liberté.
Service de table Miró, Parler seul d’après un livre éponyme de poèmes de Tristan Tzara, illustré par Miró entre 1948 et 1950. Cent pièces en porcelaine. Édition limitée à cent exemplaires.
Des assiettes plates, creuses, calottes, à dessert, à pain, à tapas, des plats ovales, un saladier haut, des bols, des raviers, un plat rond, un compotier, des tasses à café, des tasses à thé, une timbale…
www.bernardaud.com
Successió Miró / ADAGP. Paris 2018.