L’AVENIR DU BUIS DANS NOS JARDINS.

Le pépiniériste-éleveur Mark Jones, premier producteur français de buis taillés, a donné
une conférence L’avenir du buis, lors des Journées des Plantes en mai au Domaine de Chantilly.
Il est un exposant assidu de cette manifestation depuis de nombreuses années et
c’est tout naturellement qu’il est intervenu en tant que spécialiste réputé, passionné du buis
et auteur du livre Buis et autres topiaires aux Éditions Ulmer. À cette occasion, il a évoqué, identifié les différentes maladies des buis depuis ces dix dernières années, il a fait part des avancées scientifiques et il a donné des pistes aux jardiniers amateurs pour traiter les buis malades avec les moyens actuels. La lutte est raisonnée, le traitement est bio et la patience doublée de vigilance, essentielles pour repérer l’arrivée de la pyrale du buis ou l’apparition des champignons microscopiques tout aussi intrusifs. Le buis est symbole d’éternité, il faut donc rester optimiste selon Mark Jones, tout en continuant à le cultiver avec attention et réflexion. C’est l’un des piliers de l’art des jardins à la française que l’on retrouve à Versailles, Vaux le Vicomte et Villandry ou Marqueyssac… ainsi qu’à Chantilly sous la forme des nouvelles broderies devant le château du Duc d’Aumale.
Observation, détection, action immédiate et répétée.
Buis de Beausséré. Production de buis taillés. Hauts-de-France. Pépiniériste, Mark Jones.
Buis et autres topiaires. Auteur, Mark Jones. Éditions Ulmer.
www.beaussere.com
www.editions-ulmer.fr
www.domainedechantilly.com
nouvelles broderies en buis du château de Chantilly.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*