Monthly Archives: June 2014

La plage, le drap de bain et le Pays Basque.

drap de plage_cabanon_touron

Aujourd’hui, il y a le soleil. Demain, c’est plage et après-demain, la mer…  il faut un drap de plage, un beau que l’on allonge avec plaisir sur le sable. C’est trouvé, un spécial grande plage et un spécial Pays Basque. A mettre dans le grand sac en toile avec les mouchous et les sablés de la Maison Pariès (Saint-jean-de-Luz ou Biarritz), un bon roman et de l’eau fraîche.
Drap de plage en éponge velours «Cabanon Touron», 100 x 180 cm, 100% coton.
www.jean-vier.com

L’éloge de l’ombre et de la lumière.

tumblr_inline_n7bk0j0jqt1qecfdw

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Dominic and Frances Bromley. Shoal.

WATT’S UP ?, une exposition d’ombre et de lumière. La Fondation Bernardaud explore le lien poétique, le jeu subtil, la rencontre magique d’une lumière et de son ombre sur le matériau de prédilection de la Manufacture. Il n’y a pas de lumière sans ombre et la porcelaine éclairée, se devine, se découvre pleinement dans l’obscurité. Quand on voit la lumière, on voit l’ombre, loin des éclairages à l’excès et d’une clarté trop éblouissante donc trompeuse. Plonger dans l’ombre, une trentaine d’installations lumineuses en céramique permettent d’atteindre l’esthétisme du clair-obscur, une pleine incitation à la rêverie. La porcelaine, par ses spécificités physiques, est une peau idéale pour capter, absorber une lumière et la rendre au centuple, céleste et apaisante. Les artistes-designers de l’exposition ont su associer leur sensibilité à la qualité de la porcelaine éclairée et à l’esthétique de la pénombre. Un exercice de dépouillement permettant de plonger dans l’ombre ce qui est superflu. Cédric Morisset, commissaire de l’exposition et Hélène Huret, directrice de la Fondation Bernardaud ont su rechercher ces différentes sculptures, suspensions, installations, luminaires, maillage, imaginés par des artistes du monde entier. Ces différentes pièces lumineuses voguant entre technologie et artisanat offrent leur beauté vivante et solaire à l’ultime refuge de l’ombre. Un nouvel éclairage de la porcelaine. Un monde de savoir-faire et de technologie qui nous étonnera sans cesse.

Exposition WATT’S UP? du 13 juin au 29 novembre 2014.
Manufacture Bernardaud à Limoges.
www.bernardaud.fr

Un anniversaire de taille.

IMG_0531

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Fermob fête les 125 ans de succès de la chaise Bistro. Un objet culte du quotidien tout en acier. La Bistro se met à l’ombre de la Tour Eiffel durant le début de l’été sous forme d’un assemblage métallique de 324 chaises rouges représentant une Tour Eiffel de 13 mètres de haut… symbole d’un savoir-faire industriel français fort. Belle initiative de la part de Fermob qui place, le temps de souffler toutes ses bougies, le symbole de son savoir-faire sur le Champs de Mars, coeur du tourisme international à Paris. A partir du 19 juillet la tour Bistro prendra place dans la square de l’Hôtel de Ville le temps de Paris Plage. Durant l’été, la célèbre chaise pliante, née sur les bords de Marne en 1889, nous rappellera son histoire, ses débuts avec l’adoption du mobilier pliant par les limonadiers puis son chemin à travers le monde entier. Une réussite industrielle que Fermob est fière de célébrer en France avec le monde entier.
fermob.com

(Les Confidentielles)

LES CONFIDENTIELLES CYCLOPE BLC PROFILUn jour, Catherine Fouchard rencontra Christian Mégevand, ils eurent une fille et construisirent une maison. Une maison d’édition française concevant du mobilier et des accessoires du quotidien. Ils imaginèrent alors un monde ludique et poétique tout à leur image et à leur sensibilité. Elle, graphiste et lui, scénographe ont eu le plaisir de créer et de mettre à jour des pièces épurées produites en France. Cela leur permettant de travailler sur mesure et de s’adresser aussi bien au grand public qu’aux architectes et autres prestataires de la décoration. L’ applique Cyclope est en feuilles de bouleau issu de forêts éco-gérées. Le travail de ce bois en fines feuilles flexibles a permis une approche très aérienne de l’objet et un jeu fascinant avec la lumière. Un objet magique tout comme le miroir Iris également en bois de bouleau et travaillé comme un textile. Un conte où les fées ne sont jamais très loin de ces deux concepteurs-rêveurs à découvrir au 22, rue de Jessaint. 75018 Paris.
portrait cocobohème

 

 

 

 


www.lesconfidentielles.com

Pur Origine Chuao Vénézuela, 75% de cacao.

CHAPON

Huit tablettes de chocolat Pur Origine: Equateur, Vénézuela dont le Chuao et le Rio Caribe, Madagascar, Pérou, Indonésie-Ghana- Equateur, Ghana, Cuba.
Patrice Chapon, artisan-chocolatier propose des tablettes de chocolat de grande qualité à l’emballage haut en couleur et au décor traité à la manière des beaux panoramiques du XVIII eme siècle. Il y a du panache dans ces tablettes aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Chuao est un minuscule village du Vénézuela où la variété de cacao Criollo est cultivée depuis les Mayas. Elle donne une fève exceptionnelle à la faible amertume, au subtil parfum équilibré. Considéré comme un cacao noble, il est réputé comme l’un des meilleurs cacaos du monde.
La culture assez complexe amène une faible production (moins de 4% de la production mondiale) d’où sa rareté. Les chocolatiers européens ont acheté toute la production jusqu’en 2030. Cela explique également son prix… Ces tablettes de chocolat noir sont belles et bonnes. Un cadeau 100% Chapon qui pourrait remplacer élégamment le bouquet de fleurs ou la bouteille de vin. Un véritable tour du monde a découvrir et à faire découvrir selon sa gourmandise et sa sensibilité à la belle image.
www.chocolat-chapon.com

Rencontre éclectique au Bon Marché.

IMG_0452

 

 

 

 

IMG_0449

 

Vincent Darré et Poltrona Frau se sont donnés rendez-vous au Bon Marché Rive Gauche. Ils ont investi les vitrines de la rue de Sèvres et l’espace exposition du 2eme étage pour une conversation éclectique. La rencontre se termine le 21 juin, il faut donc se dépêcher pour découvrir cette belle invitation à la rêverie surréaliste. Vincent Darré nous plonge dans son univers de magicien très loin des normes de la décoration actuelle et des codes strictes du bon goût. Cet homme aime les formes, les couleurs, les matières; il aime ces rencontres improbables entre les meubles, les objets, les tissus. Sans frontières décoratives. Vincent Darré parle d’un merveilleux souvenir d’enfance, des vitrines de Noël où les Fables de La Fontaine étaient mises en scène. C’était pour lui un spectacle à part entière peuplé d’automates au milieu de décors subtils. Une invitation à la rêverie dans laquelle il nous emmène à son tour et à sa manière. La célèbre société italienne d’édition Poltrona Frau l’accompagne dans cette aventure décalée.

1 vitrine fauteuil IMG_0033

www.lebonmarche.com
www.maisondarre.com
poltronafrau.com

La Forge de Laguiole.

FORGE DE LAGUIOLE

 

 

 

 

 

Un combat incessant est mené depuis le début des années 80, date à laquelle la société devait disparaître, pour la survie du couteau traditionnel en Aveyron. La Forge de Laguiole labellisée « Entreprise du Patrimoine Vivant» avait la volonté de re-fabriquer le couteau traditionnel des vachers et des bergers en France, sur le plateau de l’Aubrac. La Manufacture de couteaux faits à la main, associant modernité à un savoir-faire authentique, a voulu s’adapter, se transformer afin de ne pas devenir un seul musée de coutellerie. Elle a fait appel pour cela à des designers depuis 1987 pour mettre en valeur son savoir- faire local, sa valeur morale du travail bien fait. Un couteau à la garantie à vie. Les designers ne s’y trompent pas, derrière ce duo gagnant, il y a la main de l’homme. Innovation et tradition. Une centaine de familles vit sur le plateau de l’Aubrac grâce à la coutellerie. L’objectif étant d’ailleurs de faire venir de jeunes ouvriers sur ce plateau pour prendre la relève des anciens. Mais le lieu n’est pas neutre, il est rude et l’hiver est long. Les hommes sont rugueux, taiseux. L’enjeu de ce produit issu d’un héritage et d’un terroir est grand. Un homme, petit-fils de paysan de Laguiole, se bat depuis 2007 pour faire vivre cette entreprise territoriale et pour la faire connaître en France et dans le monde entier. Il s‘appelle Thierry Moysset. Il aime les bonhommes de Laguiole, il voudrait les voir vivre sur leur territoire, fiers de leur travail. Il se bat contre une absence de protection légale et des contrefaçons de tous genres. La production artisanale de Laguiole se trouve également dépassée par la production industrielle de Thiers, elle a du mal à trouver une place qui soit digne pour elle-même. Le chemin est long mais ces hommes passionnés de l’Aubrac semblent être fabriqués dans le même acier que la lame de leur couteau. Ils avancent. Depuis la mi juin, la FLH Brands groupe familial suisse, a repris des parts de marché dans l’entreprise et doit aider Thierry Moysset, toujours directeur et co-actionnaire, à accélérer le développement à l’international de la Manufacture. La Forge de Laguiole sur le plateau de l’Aubrac en Aveyron-France a rendez-vous avec le reste du monde et doit le faire savoir pour vivre comme elle l’entend.
www.forge-de-laguiole.com

Rendez-vous le week-end prochain au Marché Dauphine.

HD_DSC1180

 

 

 

 

 

 

 

Une exposition-vente se déroule du 14 juin au 22 septembre 2014 au Marché Dauphine – Puces – Paris – Saint-Ouen. Une occasion de se promener dans les allées de ce marché qui regroupe plus d’une centaine d’antiquaires, de libraires, de disquaires, de spécialistes de la mode vintage et de restaurateurs d’art. Au 1er étage du marché, la scénographe Charlotte de La Grandière et la journaliste Marion Vignal ont imaginé l’atelier-loft éphémère d’une parisienne Ida M. Tous les objets, meubles et créations exposés sont issus des stands du Marché Dauphine et sont disponibles à la vente ainsi que les tissus muraux qui proviennent de la boutique Rue Herold, partenaire de l’exposition. Une manière de poser un autre regard sur l’Objet à travers 10 moments de la vie d’une femme dont la devise serait «On devrait toujours être légèrement improbable.» Oscar Wilde. Le bistrot gourmand au rez de chaussé mérite une halte et permet  d’envisager une véritable balade dans l’un des grands marchés au cœur des Puces de Paris – Saint-Ouen.
www.marche-dauphine.com
www.rueherold.com